Musiques judéo-françaises des XVIIIe et XIXe siècles

COLLECTION PATRIMOINES MUSICAUX DES JUIFS DE FRANCE, VOL 2

Au XVIIIe siècle, la vie juive en France se concentre dans trois foyers principaux : le Comtat Venaissin, le sud-ouest de la France et l’Alsace-Lorraine. Les pratiques musicales relèvent alors essentiellement de la tradition orale.

La réforme consistoriale du début du XIXe siècle va entraîner des profonds changements dans les pratiques musicales synagogales : la musique est notée, des chœurs sont crées, l’accompagnement instrumental se généralise. Mais la Seconde Guerre mondiale et les bouleversements démographiques du XXe siècle entraînent le déclin de ces trois traditions. Il s’agit pourtant de traditions musicales profondément originales. La musique comtadine, aujourd’hui tombée dans l’oubli, présente le charme désuet de la musique provençale du XVIIIe siècle. Les poésies religieuses sont en langue provençale, parfois mélangée à l’hébreu ou l’araméen.

Les traditions bordelaises ou bayonnaises sont à l’image de l’ancienne Nation portugaise du sud-ouest de la France, qui connut un destin compliqué. S’y enchevêtrent des musiques d’origines diverses, des antiques cantillations bibliques aux arrangements harmonisés du XIXe siècle, en passant par la douceur des mélodies andalouses de l’Espagne médiévale.

Dans la musique consistoriale enfin, l’utilisation de l’orgue, la beauté des chœurs mixtes et le soin apporté aux arrangements sont révélateurs d’un culte désireux d’intégrer les canons esthétiques de son époque et de s’ouvrir à la modernité.

Illustré par de nombreuses pièces musicales inédites enregistrées par Adolphe Attia, Mag Tayar et le chœur de Michel Podolak, ce CD nous offre un aperçu des traditions liturgiques comtadines, portugaises et ashkénazes en France aux XVIIIe et XIXe siècles.

Acheter le CD en ligne sur la boutique de l’IEMJ



PDF - 755.4 ko
Télécharger la liste Publications IEMJ et le bon de commande





Renseignements au 01 45 82 20 52 ; contact@iemj.org

JPEG - 74.8 ko

À écouter

En cas de non-fonctionnement du player, vous devez autoriser l'ouverture des pop-up pour le site iemj.org dans les paramètres de votre navigateur.

  • Lekha dodi - Adolphe Attia Mag Tayar et choeur (Extrait)

  • Messiès qu’entendès_Adolphe Attia, Mag Tayar (Extrait)

  • Un cabri - Adolphe Attia, Mag Tayar (Extrait)

  • Kaddish - Adolphe Attia, Mag Tayar et choeur (Extrait)

  • Keter - Adolphe Attia et Mag Tayar (Extrait)

  • Tehilat adonay - Emile Jonas - Adolphe Attia Mag Tayar et choeur

  • Vechamerou et Kaddish - Samuel Naumbourg - Adolphe Attia et Mag Tayar (Extrait)

  • Adyrey ayoumoh - Samuel David - Adolphe Attia, Mag Tayar et choeur (Extrait)

  • Chnei zetim (trad alsacien) - Adolphe Attia, Mag Tayar et choeur (Extrait)

  • Ouvnou ho yomar - Louis Lewandowski - Adolphe Attia, Mag Tayar et choeur (Extrait)

Lire tout

Vous aimerez aussi

Parution de huit nouvelles partitions d’Itaï Daniel aux Éditions de l’IEMJ

Les Éditions de l’IEMJ publient huit nouvelles œuvres instrumentales ou vocales d’Itaï Daniel, un compositeur inspiré par le judaïsme et ses (…)

Une nouvelle partition de Serge Kaufmann : Katouna, pour clarinette et violoncelle

Parution de la partition Katouna de Serge Kaufmann, aux éditions de l’IEMJ

La nuit de la théologie - 4e édition

Jeudi 30 janvier 2020 de 19h00 à 23h30. Une soirée consacrée aux rapports entre musique et religion, puis à la question écologique, conçue et (…)

Cycle de cours : Musique et religion

Lundi 3 décembre 2019, 18h30-20h : dans le cadre du cycle de cours de l’IESR consacré aux musiques religieuses, Hervé Roten présentera un vaste (…)

Les musiques juives : un objet singulier pluriel

Le 6 novembre 2019 à 18h au Centro Cardinal Bea per gli Studi Giudaici - Pontificia Università Gregoriana, à Rome (ITALIE), conférence de Hervé (…)