Les plus belles chansons de Bracha Zefira (1910-1990)

Chanteuse et collectionneuse de musique juive yéménite

PLAYLIST en bas de page

Chanteuse israélienne d’origine yéménite, Bracha Zefira est sensibilisée très jeune aux mélodies arabes et bédouines qu’elle entend lors de ses promenades dans la vieille ville de Jérusalem. Etudiant la musique, le théâtre, elle rencontrera à Berlin le pianiste, compositeur et arrangeur Nahum Nardi, qui deviendra son complice sur scène et dans la vie.

Bracha Zefira se consacre alors pleinement au chant. Le duo Zefira/Nardi interprète des chansons de différents groupes ethniques que Bracha connait depuis son enfance, notamment des chansons sépharades, des chansons juives du Yémen, de Perse et de Boukhara, ainsi que des chansons de Bédouins et d’Arabes palestiniens.

Collecteuse de chants traditionnels, Bracha retourne régulièrement dans les quartiers où elle a grandi. Elle demande à des femmes âgées de lui chanter leurs chansons, et participe aux festivités locales.

Après plusieurs années, Bracha Zefira cesse sa collaboration avec Nahum Nardi, et se tourne vers d’autres compositeurs tels que Paul Ben-Haim, Ödön Pártos ou Marc Lavry.

Son répertoire comprend plus de 400 chansons. Ses chansons basées sur des mélodies arabes ou bédouines incluent notamment des titres arrangés par Nardi, tels Ben Nahar Prat, Yesh Li Gan, Lamidbar, Aley Giv’a. Elle a également chanté des piyyoutim de Juifs yéménites et sépharades avec les textes originaux, comme S’I Yona, et Hamavdil. Pour les romances sépharades, Bracha Zefira a traduit les paroles, ou les a remplacées avec des textes originaux, comme ceux de Yehuda Karni sur la chanson Hitrag’ot.

Lire la biographie de Bracha Zefira

À écouter

En cas de non-fonctionnement du player, vous devez autoriser l'ouverture des pop-up pour le site iemj.org dans les paramètres de votre navigateur.

  • My Boat

  • Hakad

  • In Galilee

  • Mont Zion shall rejoice

  • Chir Eres

  • Schyb Bolek Bassade

  • I have a garden

  • Mi Yivneh

  • Yom Guila

  • El-Hanegev

  • Sheep-shearing song

  • Yisméhou

  • Between Tigris and Euphrates

  • Lift, Thee, Dove

  • Mi Yitén

  • Hymn of praise to Labor

Lire tout

Vous aimerez aussi

Colloque à Hanovre : Magnifiée et sanctifiée, la musique des prières juives II

Du 9 au 12 septembre 2019 à l’Université de Hanovre (ALLEMAGNE), colloque international sur la musique liturgique juive. Hervé Roten, Directeur de (…)

Colloque Musica Judaica : Musique juive entre tradition orale et tradition écrite

Les 14 & 15 juillet 2019 à Oxford (ANGLETERRE), colloque international dans lequel Hervé Roten, Directeur de l’Institut Européen des Musiques (…)

Concert de Gala de l’IEMJ - 5e édition - De la synagogue à l’opéra : Jacques Offenbach et ses proches

DIMANCHE 17 NOVEMBRE 2019, à 17H30, Salle Cortot - 78 rue Cardinet, 75017 Paris Œuvres hébraïques inédites de Jacques et Isaac Offenbach, Jacques (…)

Musique et cuisine juives : des mets et des sons

CONFÉRENCE & CONCERT proposés par l’IEMJ & le CBL, le 20 JUIN 2019 à 20h45 au Cercle Bernard Lazare (75003). Soirée GRATUITE pour ADHÉRENTS (…)

Projection du Film "Simha", de Jérôme Blumberg

Le 27 JUIN 2019 à 19h30 à l’Auditorium Edmond J. Safra du Mémorial de la Shoah à Paris (75004), projection du Film "Simha", de Jérôme Blumberg, en (…)